MONTHEY 2016


EMS DES TILLEULS

Année
2016
Ville
Monthey

Ce secteur de Monthey est caractérisé par son caractère paysagé; il constitue un vaste ilôt urbain, qui se développe d’est en ouest entre les voies CFF et l’avenue de l’Europe. Dans les sens Nord-Sud, il relie le réseau radial des voiries que sont l’avenue de la Gare et la rue de l’Industrie. Ce vaste espace, encore fragmenté, rassemble des activités d’agrément et de détente en même temps qu’elle rassemble une large population intergénérationnelle avec la crèche de la Tonkinelle, les pavillons scolaires du Cinquantoux et l’EMS des Tilleuls.

L’extension de l’EMS offre le potentiel de renforcer ce caractère de grand parc urbain, aux multiples activités et à la population variée, en connectant sa nouvelle entrée principale au parcours piétonnier majeur de cet ilôt paysager et largement arborisé. Le parc des Tilleuls garde son intimité et son rôle de dégagement pour l’EMS, presque un jardin, tandis que les espaces scolaires et de la petite enfance se renforcent au travers d’un parcours piétonnier unifié : le renversement de l’entrée de l’EMS offre un « avant » face aux pavillons scolaires, il crée une nouvelle séquence et de nouvelles perspectives visuelles à l’échelle du quartier tout entier.

La volumétrie du projet est simple et régulière; elle offre une nouvelle échelle au lieu tout en réorganisant les perspectives visuelles depuis les différents accès au site et en offrant une relation directe avec le parc du Cinquantoux désormais étendu aux pavillons scolaires et à l’EMS. Les lignes horizontales du bâtiment étirent le regard pour mettre en relation les différentes composantes du parc; elles accompagnent le parcours et les nouvelles séquences qui le constituent.

Les chambres bénéficient de grandes ouvertures vitrées, du sol au plafond, rythmées par des éléments pleins qui modulent la lumière; à chaque niveau, les avancées des dalles protègent la façade tout en offrant une profondeur de champ par rapport à l’extérieur; elles accueillent également les protections solaires, qui peuvent se dégager de la façade en reportant les fonctions d’obscurcissement à des rideaux intérieurs.

La façade est traitée avec des panneaux revêtus de tôle de laiton pré-patinée, complétant le thème d’un parc multigénérationnel aux évocations variées; la crèche de la Tonkinelle explore et exprime l’enfance, l’extension de l’EMS exprime la patine du temps qui passe, ce moment de la vie et de transition,
 »entre chien et loup ».

Arrow
Arrow
Slider

La nouvelle entrée de l’EMS associe la vie des enfants à celle du home. Cette mixité et cet échange sont accompagnés par des espaces d’accueil et d’entrée largement dimensionnés et par la présence directe en rez-de-chaussée des salles de réunion (salle polyvalente et salle de conférence), qui peuvent accueillir aisément diverses manifestations (publiques, scolaires, associatives, etc.). L’entrée actuelle est maintenue en tant qu’accès secondaire qui permet de préserver l’intimité de la chapelle et des résidents logés en appartements.

Chaque étage se relie directement aux bâtiments existants, offrant ainsi une facilité d’exploitation et de nouvelles liaisons verticales pour l’ensemble du complexe (ascenseur, monte-lits, escaliers); les liaisons sont également facilitées avec le sous-sol (vestiaires du personnel et buanderies) qui bénéficie largement de la lumière naturelle en haut-jour direct.

Chaque étage constitue également une unité de soin de 16 chambres. Celles-ci sont distribuées par des couloirs spatialement variés, qui tous bénéficient de la lumière naturelle; les perspectives d’entrée dans les nouvelles unités de soins sont ouvertes sur l’extérieur et cadrent le paysage environnant. Les espaces de séjour et de coin à manger sont flexibles et peuvent s’intervertir aisément, par unité de soin ou selon les saisons, respectivement à l’est et à l’ouest, s’orientant vers la cour de récréation et/ou le débouché de la Vallée. Situés au centre de l’étage, ils constituent à la fois un lieu de vie et de rassemblement.

L’extension du bâtiment occupe l’emplacement de l’actuelle annexe est, sans étendre l’emprise bâtie de l’EMS sur un site paysager à sauvegarder et à valoriser. Elle construit « la ville sur la ville », en offrant de plus la possibilité d’une surélévation future d’un étage supplémentaire, dans le gabarit des constructions actuelles. Avec le renversement de l’entrée future, l’ensemble de l’EMS actuel peut fonctionner « normalement » pendant les travaux, avec des nuisances minimales.

La structure est simple et rationnelle, tout en offrant en rez-de-chaussée des espaces en creux qui accueillent et protègent l’entrée. Les renforcements parasismiques bénéficient aussi bien à la nouvelle construction qu’aux bâtiments existants, avec un minimum d’intervention et de nuisance sur ces derniers.

En sous-sol, l’abri PC n’a besoin que d’une adaptation mineure, par la création d’un nouveau sas d’entrée en liaison avec une rampe d’entrée repositionnée en limite sud de la parcelle, hors de la zone de décombres. Sur les contraintes de la protection contre l’incendie, les liaisons avec les bâtiments existants permettent une répartition optimale des chemins de fuite, aussi bien pour les bâtiments existants que pour le nouveau projet, en supprimant les voies et escaliers extérieurs actuels.