COLLOMBEY 2009


CRECHE-GARDERIE ET UAPE

Année
2009
Ville
Collombey

Souvenir d’enfance, de la découverte de la matière, de l’apprentissage du tactile. Le béton « travaillé » de la façade évoque la plastiline.
Triturer, modeler, mélanger. La main s’approprie la matière qui se transforme.
Sculpter, donner la forme, soumettre la matière. Le veinage, fruit du mélange, apparaît dans une nouvelle matérialité.
Rapporter, encastrer, extruder. La profondeur apparaît et se créent un dehors et du dedans.

La couleur vise à accompagner la perception spatiale des différents espaces de la crèche et de l’UAPE. La coloration des murs des « noyaux de service » offre à chaque espace de vie une tension et une ambiance propre, issue de 2 couleurs complémentaires.

Chacune des couleurs s’exprime en façade par un vitrage teinté et offre à l’ensemble du volume bâti un caractère joyeux et ludique. Dans le même esprit, la conjonction de l’ensemble de ces couleurs dans le vide collectif intérieur offre une symphonie polychromatique qui peut se dévoiler pleinement sous la lumière zénithale de la verrière centrale.

Le bâtiment, dans son organisation spatiale et dans sa matérialité, évoque trois grands imaginaires de l’enfance : l’idée de la maison en premier lieu, lieu du rassemblement et de la communauté, du partage; du mouvement, de la motricité ensuite, dans cette agitation et cette exubérance enfantines qui sont appelées à s’exprimer dans les coursives intérieures du bâtiment; dans la matérialité enfin, qui offre matière et couleur au toucher et au regard des enfants.

La crèche et l’UAPE se veulent ensemble un véritable lieu, une Maison de l’Enfance, La plasticité et la réalité de la matière, la symphonie des couleurs et la transparence des espaces en constituent le fondement de la composition.

Arrow
Arrow
Slider

Lʼimplantation du projet permet lʼutilisation du vestiaire actuel pendant toutes les phases de réalisation du projet.
Deux types dʼextension sont rendus possible dans ce projet : en prolongement du rez-de- chaussée au nord-est, ou par l’extension des surfaces intérieures à lʼemplacement de la terrasse actuelle.

Sur la rue, le mur d’enceinte protège et enlace; il organise la mise en regard du jardin d’accueil et de la crèche.
Le bâtiment trouve sa géométrie dans son positionnement sur le chemin du village et dans le dessin rationnel des places de sport.
Le vide intérieur organise les circulations et rassemble les diverses activités de la crèche et de l’UAPE, le coeur de la maison.
La radialité des « noyaux de service » offrent la transparence entre le vide intérieur et le paysage.
Les différents espaces de la crèche font la ronde le long des coursives de distribution et s’ouvrent sur le paysage avec une double orientation.

Le bâtiment se positionne comme un élément important du tissu villageois, et s’exprime avec sensibilité le long de l’artère principale de liaison entre les villages de Collombey et de Muraz.

Le projet cherche son sens dans un juste positionnement territorial. Dans le plan, il constitue un fragment significatif de rassemblement et de couture urbaine entre les villages de Collombey et de Muraz. Dans la coupe, il articule spatialement le niveau du village, le long de la route cantonale, par rapport au niveau des activités sportives situées en léger contrebas.

Implanté en demi-niveaux, le bâtiment offre des espaces d’entrée et des dégagements extérieurs propres à chaque activité : au demi-niveau supérieur, l’accès de la crèche se fait à niveau de la route principale au travers d’un vaste parvis d’accueil et d’un jardin d’agrément, tous deux protégés des risques de la circulation routière. Au demi-niveau inférieur, l’accès à l’UAPE et aux espaces des cantines s’effectue directement depuis les dégagements offerts par les places de sport et de détente. Les deux entrées, complémentaires dans leur usage quotidien, se réunissent dans un grand hall commun, baigné de lumière, qui constitue l’âme et le symbole de la Maison.

Le bâtiment dans sa fonctionnalité offre : une place intérieure dévolue aux différentes activités ludiques quotidiennes ainsi quʼaux événements exceptionnels, une synergie entre les espaces sportifs et les cantines de la crèche et de lʼUAPE, une terrasse de proximité en attique, protégée et ombragée, orientée vers la plaine, une emprise de terrain minimale, favorable au développement futur du secteur.