LAUSANNE 2013


CLUSTER UNIL

Année
2013
Ville
Lausanne

Le projet reconnaît pleinement la situation d’angle au sud-ouest du site universitaire. Porte d’entrée du grand parc de Dorigny, son échelle évoque à la fois l’étendue du campus universitaire et sa valeur de signe face au lac et aux réseaux de communications de la rive lémanique. Le bâtiment est à la fois un repère et un accueil généreux; il offre, au travers du soulèvement de son angle sud-ouest aussi bien que de sa cour d’entrée, les séquences d’échelles appropriées au contexte de cet ensemble universitaire, du territoire ouvert jusqu’aux déambulations piétonnières.

Par son implantation, sa géométrie et sa volumétrie, le projet accompagne et met en valeur les lignes de force du lieu. Il tire sa force des éléments structurants du site que sont le paysage, les réseaux et les volumes bâtis. Il synthétise et hiérarchise les fragments de paysages (l’allée de platanes de Dorigny et le cours d’eau de la Chambronne, respectivement à l’ouest et à l’est du site) et accompagne les réseaux dans leur échelle spécifique (la route cantonales RC1 au sud et les cheminements piétonniers du campus au nord).

Arrow
Arrow
Slider

L’entrée au site universitaire à l’extrême angle sud-ouest valorise l’accueil du public sur ses deux connections principales : l’allée de Dorigny d’une part, dans une relation conjuguée au lac et aux installations sportives, ainsi qu’à la ville au travers de son réseau de transports publics par bus. Par son ouverture diagonale, le bâtiment guide avec évidence le parcours des usagers en direction du cœur du parc universitaire et du réseau piétonnier.

Les locaux communs sont organisés sur les 2 premiers niveaux du bâtiment du Cluster, et leurs espaces de distribution sont rassemblés en couronne sur la cour intérieure. Cette disposition typologique offre ainsi une forte identité à ces activités ouvertes. Petit à petit les niveaux s’élèvent pour offrir aux organisations et aux fédérations des espaces plus privatifs. Les bureaux et les salles s’ouvrent sur les 2 orientations majeures du site, à l’ouest face à la grande allée de Dorigny et, au sud, face au dégagement du lac Léman et des Alpes.

Le principe structurel constitué de voiles porteurs en façade, découpés telle une dentelle de béton armé, offre une grande flexibilité dans la disposition des parois intérieures de séparation entre les salles et une grande modularité d’espaces. Les espaces intérieurs tirent pleinement parti de ces orientations en bénéficiant de surfaces vitrées largement ouvertes, du sol au plafond.
Chaque espace est rythmé par la modulation des éléments porteurs et des ouvrants manuels qui sont complétés individuellement par des éléments vitrés les protégeant du bruit de la route cantonale sans prétériter leur relation au paysage.

Le concept climatique et énergétique offre, outre des performances optimales et une ventilation régulière des locaux, un confort d’usage par une distribution de chauffage et de rafraichissement par panneaux rayonnants. Ceci permet de réguler le climat intérieur de façon individuel.

 

L’extension de l’internef s’effectue en continuité avec les règles d’implantation qui prévalent pour les bâtiments déjà réalisé sur ce secteur du site universitaire; sa position complète et confirme le caractère de « rue de l’Université » à caractère piétonnier qui prévaut au sud des bâtiments de l’internef, de l’ISDC et de l’extranef.

Les nouveaux volumes de l’extension s’intègrent sereinement dans le site tout en le densifiant. Leur géométrie et leur gabarit se réfèrent aux bâtiments existants, leur volumétrie s’articulant en réponse aux espaces « pleins et vides » qui caractérisent une implantation dans un parc.

Le positionnement de l’aula favorise un usage élargi aux besoins potentiels des bâtiments voisins. La typologie proposée vise à promouvoir une certaine mixité entre les espaces d’enseignement et de bureaux, tout en préservant leur relative autonomie respective. L’orientation sud, face à la vue et le lac, est privilégiée pour les espaces de bureaux, tandis que l’éclairage en façade nord est privilégié pour les salles de cours.

Les espaces collectifs de cette extension (halls communs et cafétéria-restaurant) sont concentrés en façade ouest, en relation directe avec le cours d’eau de la Chambronne et des espaces arborisés, ainsi qu’avec le Cluster voisin en arrière-plan.